Le handicap

Notre commune se doit d’être ouverte et accessible à tous, y compris bien sûr aux personnes en situation de handicap, et ce,  quel qu’il soit (maladie, accident, etc.).

 

Ces personnes ne sont pas moins de 10 millions dans notre pays, et doivent être considérées  au même titre que les valides.

 

Cela est valable aussi bien pour nos administrés, que pour les nombreux touristes qu’accueille notre commune.

 

C’est pourquoi nous avons décidé de signer le formulaire d’engagement de l’Association des Paralysés de France (celui-ci consiste, pour les listes candidates aux municipales qui le souhaitent, à s’engager en faveur de l’amélioration de la vie quotidienne des personnes en situation de handicap et de leurs familles)

 

L’adhésion à cette charte nous permettra d’appliquer la loi du 11 février 2005 applicable au plus tard en 2015. Cette loi consiste à respecter et à faire respecter l’accessibilité des bâtiments, de la voirie et des transports dépendant de la politique communale et intercommunale.

 

Il faut donc permettre aux handicapés :

  • D’accéder aux administrations, afin qu’ils puissent faire valoir leurs droits et exercer leurs devoirs. Or, cela n’est pas encore complètement possible à Aleria, puisque la mairie notamment, qui est pourtant le premier service public, n’est pas accessible aux personnes ayant des difficultés à se déplacer. C’est pourquoi nous proposons que le bâtiment communal soit doté d’un ascenseur. 
  • De circuler aisément dans le village. Il reste encore des passages piétons non normalisés et des bordures trompeuses qui ne manquent pas de causer des accidents de plain-pied, bien que les derniers travaux de rénovation des chaussées datent de 2008. Nous réaliserons des travaux pour remédier à ces problèmes.
  • D’accéder au logement pour tous.
  • D’accéder à l’école, aux activités extra et péri-scolaires, ainsi qu’aux associations sportives et culturelles.