L'agriculture et l'élevage

Un atlas des terres agricoles à fort potentiel doit être finalisé avec l’Odarc et la Chambre d’Agriculture. Ce document est destiné à protéger et à valoriser ces territoires. Nous devons accompagner les producteurs de légumes, de lait, de vins, d’huiles essentielles, de fourrages, etc .

 

Nos actions :

 

  • Incitation au groupement de propriétaires fonciers,
  • Création et entretien de chemins publics agricoles,
  • Entretien des fossés de drainage.

 

Tout ceci doit permettre l’installation de nouveaux agriculteurs, de garantir les droits des propriétaires et de permettre l’usage des sols. C’est un vecteur important d’emplois et de développement.

 

Nous avons déjà dans notre commune des productions de qualité (liqueurs, fins, fromages, huîtres, moules, clémentines, huiles essentielles) qui rivalisent avec les meilleures, la preuve est donc faite que l’on peut réussir à Aléria.

 

Au Liccetu (Aghione), la création d’une zone d’activité dédiée à l’agroalimentaire doit profiter de la renommée des produits de Mavela pour attirer les entrepreneurs du secteur. Sur cette zone, de nouvelles productions peuvent être développées et valoriser un peu plus nos productions de qualité : confitures, cosmétiques à partir des huiles essentielles et des eaux thermales. Des sous-produits comme les boues des huiles d’olive ou les lies de vin offrent également des perspectives.