Marie ange Pergola, 50 ans, mariée, deux enfants.

 

J'ai toujours vécu sur notre commune, j'y ai travaillé, j'y ai construit ma vie.

 

Originaire de Pianellu par la branche Carlotti et du Boziu par la branche Vanucci, j'ai été éduquée dans le respect de valeurs qui pour moi sont fondamentales : le travail, l'honnêteté, le respect de l'autre.

 

J'ai mis un terme à mes activités professionnelles il y a 4 ans, je me consacre désormais à ma famille et je collabore à l'activité de mon époux.

 

Auparavant j'ai travaillé pendant 20 ans au sein de la société Corstyrène qui a su me donner les moyens de m'épanouir professionnellement et de réussir les diverses missions qui m'ont été confiées.

 

J'ai gardé de ce parcours un sens aigu de l'organisation, la gestion des priorités, le sens des relations humaines. Je connais les problématiques liées à l'emploi, la formation, la qualification.

 

Mon engagement auprès de Dominique sur la liste Aléria 2014 s'est fait rapidement et de manière naturelle : une liste d'ouverture qui réunit toutes les mouvances, au sein de laquelle la liberté d'expression est totale et qui oeuvre pour l'intérêt général.

 

Cet intérêt général qui doit rester le fil conducteur de notre action et de notre engagement.

 

Les sujets sont nombreux : le nécessaire développement économique et son corollaire l'emploi, le foncier, l'éducation. Ils méritent d'être traités avec sérieux et avec toute l'attitude du "bon père de famille".

 

Nous avons bien mesuré l’enjeu et le travail qui nous attend ; nous sommes prêts à relever ce défi.

 

Vous, habitants d’Aléria, vous avez bien compris le changement que nous vous proposons, nous comptons sur vous pour le réaliser.

 

A très bientôt au fil de cette campagne.

 

 

 

 

Jean-François Bonifaci, 26 ans, agent immobilier.

 

Chers Amis,

 

Quelques mots sur mon parcours.

 

Après des études de droit à l’Université de Corse, j’ai créé avec mon associé une agence immobilière et, depuis peu, développé cette activité en y ajoutant un syndic de copropriété.

 

Depuis l’âge de 18 ans, je suis sapeur-pompier volontaire au centre de secours de notre village et me suis impliqué durant quelques années dans l’association du même nom.

 

Je suis également président de l’Association des Commerçants d’Aléria et membre du Conseil d’Administration de l’Office du Tourisme.

 

Enfant d’Aléria, j’ai toujours voulu œuvrer pour le bien de ma commune et de ses concitoyens.

 

J’essaie d’apporter ma pierre à l’édifice pour le développement économique et culturel de notre village.

 

Mon engagement vient de l’intérêt commun que la liste « Aléria 2014 » porte à notre village, le seul but qui nous anime est celui de l’intérêt général !

 

Ma conviction est que l’équipe municipale en place mène une politique inopérante et cela depuis peut être trop longtemps.

 

Le bilan du maire sortant parle pour lui ! Il n’est pas conforme à ses promesses et n’apporte pas de réponses aux attentes des Alériais.

 

La question que nous pouvons nous poser est la suivante : qu’est ce qui a été réalisé en 19 ans de mandature ?

 

Hormis la crèche municipale, qui d’ailleurs est déjà saturée, un stade de football qui n’est pas encore terminé (qui a déjà un coût digne d’un terrain de ligue 1 !), notre place de village à l’abandon, aucune autre promesse donnée depuis ce long mandat n’a vu le jour.

 

Des réalisations heureusement existent, celles qui n’ont pas été du fait de notre cher Maire : la traverse du village a été réalisée par la CTC, tout comme la piste cyclable ou encore la caserne des pompiers réalisée par le SDIS.

 

En revanche nos impôts locaux ont fortement augmenté ! Pour quelles raisons ? Pour quelles réalisations ?

 

Notre action sera celle de l’exemplarité, de la transparence, l’intérêt général est notre priorité.

 

Cela passe par un programme clair et réaliste (pour nous, pas de port de plaisance ou de golf à Casabianda), des projets concrets et utiles à la population.

 

Le 23 mars prochain, mes Chers Amis, osez l’alternance, votez pour ouvrir une nouvelle page de l’histoire de notre commune et partager notre ambition d’être dans la projection d’un autre village.

 

Mesdames, Messieurs, notre projet nous devons le bâtir ensemble pour construire l’avenir d’Aléria !

 

 

 

 

 

 

 

Maryline SIMONI, enseignante, 33 ans.

 

Je suis née et j’ai grandi à Aleria où mon arrière-grand-père paternel s’est installé dans les années 40.

 

Professeure certifiée de Lettres Modernes, et admissible à l’agrégation externe, je suis passionnée par tout ce qui se rattache à  l’éducation et à la culture.

 

J’ai également obtenu un autre concours de cadre A, celui d’Attaché Territorial.

 

Très attachée à notre commune, j’ai choisi d’y revenir après neuf années d’études sur le continent. Actuellement en disponibilité, je suis une formation au Lycée Agricole de Borgo afin de reprendre la propriété viticole de mon père.

 

De nature discrète, j’ai décidé de sortir de ma réserve pour tenter de lutter contre la léthargie qui frappe Aleria depuis trop longtemps. En effet, malgré d’indéniables qualités intrinsèques, celle-ci fait figure de belle endormie en regard du dynamisme des communes environnantes, telles Ghisonaccia, Prunelli-di-Fium’orbu, Folelli ou encore Moriani.

 

Je suis ravie de m’engager avec des personnes qui ont à cœur d’œuvrer pour l’intérêt collectif, de faire évoluer leur commune, et de la rendre agréable et attractive. L’écoute, la réflexion et la concertation caractérisent notre équipe. De plus, la place accordée aux jeunes et aux femmes est remarquable, et n’est ni artificielle ni due aux impératifs de la parité. Elle est en outre gage de dynamisme, de modernité et apporte un regard neuf sur les réalisations envisagées.

 

Le programme que nous défendons est sérieux et réaliste, et témoigne d’un réel travail. Il privilégie des valeurs qui me tiennent à cœur, comme l’éducation ou l’environnement mais également le développement économique, condition sine qua non de l’évolution de la commune et de son attractivité.

 

J’apprécie Dominique Venturini pour son intégrité, son intelligence, son ouverture d’esprit et l’attention réelle qu’il porte à chacun. Autant de qualités qui feront de lui un très bon maire.

 

Je ne doute pas que vous, habitants d’Aleria, saurez faire preuve d’indépendance d’esprit, de discernement et de lucidité afin de saisir l’opportunité démocratique de faire changer les choses qui vous est offerte le 23 Mars.

 

A très bientôt.

 

 

 

 

 

 

 

Laurence SISTI, Enseignante, retraitée.

 

Le Fort d’Aleria, une histoire, mais c’est aussi ma vie. C’est là que je réside depuis des décennies, entourée de mes amis qui sont ma dernière famille, là dans ce petit village, mes souvenirs sommeillent et me portent à vivre en harmonie avec les autres.

 

Très attachée à cette terre lumineuse et violente à la fois, j’ai toujours été attentive à la vie de la commune.

 

En 1996, le maire sortant m’a invitée à rejoindre ses colistiers et j’acceptai avec grand plaisir ; l’expérience au sein de l’équipe fut riche et se poursuivit sur deux mandatures.

 

Aujourd’hui, je m’engage autrement, avec des personnes dynamiques et jeunes, volontaires, animées d’un esprit d’équipe, à l’écoute de l’autre, respectueuses des idées et des convictions de chacun, soucieuses de tenir le langage de la vérité.

 

C’est aussi autour de Dominique Venturini que nous nous regroupons avec la ferme volonté de fédérer les jeunes, toutes les forces vives du village, afin que se réalisent les projets ambitieux et porteurs d’espoir pour la commune, pour nous tous, pour demain.

 

 

 

 

 

Le message de Jean Christophe BOURDIN

 

Chers concitoyens,

 

J'ai le regret de vous annoncer le retrait de ma candidature sur la liste Aléria 2014 conduite par Dominique Venturini.

 

En effet, j'ai récemment pris connaissance d'un durcissement des conditions d'éligibilité définies par le code électoral.

 

La fonction que j'occupe au sein d’un établissement public ne me permet plus aujourd’hui de poursuivre de manière sereine une démarche citoyenne sincère.

 

L’honnêteté et la transparence, fils conducteurs de notre démarche, rendent de ce fait impossible ma candidature. Il nous a semblé, avec Dominique, tout à fait naturel et nécessaire de vous communiquer notre position.

 

Mais ma déception n'est rien comparée aux enjeux qui se dessinent devant nous.

 

Dominique a su réunir une équipe dynamique et motivée. Il vous propose un programme de politique de proximité adapté et réaliste pour le bien de la commune et de ses habitants.

 

Les talents et les ressources ne manquent pas sur ce territoire, et ne cherchent qu'à s’exprimer.

 

Merci encore à Dominique pour son engagement et toute la sympathie qu’il m’accorde encore.

 

JC Bourdin