Nous apportons nos commentaires, nos réflexions suite aux événements dramatiques survenus au siège de Charlie Hebdo et de l’Hyper Casher. Il est évident que ces actions sont  destinées à apeurer et à diviser la société  Française.


Notre société repose sur la liberté et l’égalité avec comme socle commun la laïcité.

Les cibles choisies nous permettent d’identifier le but des terroristes : anéantir la liberté de la presse et créer les conditions d’un affrontement entre les communautés.


Nous ne pouvons cautionner ces actes barbares, notre réponse doit être :


  •  Plus d’éducation
  • Plus d’information
  • Plus de démocratie
  • Plus de générosité


Nous ne devons pas perdre de vue que les extrêmes se nourrissent entre eux. Plus la société est raciste ou discriminante et plus les intégristes trouvent des espaces de propagande et d’esprits à convertir, la montée de l’intégrisme entraîne en réaction une montée de l’intolérance.


Par l’éducation, l’information  scolaire ou religieuse nous pouvons inverser l’ordre des choses.


Les 3 grandes religions : judaïque, chrétienne, musulmane ont beaucoup de points communs.


Les différences sont souvent liées à des adaptations aux lieux, aux cultures, aux traditions ou à des évolutions temporelles.


Nous sommes une société laïque mais chacun d’entre nous y compris dans nos lieux de cultes, nous nous devons d’informer et d’éclairer notre communauté aux rites et croyances de l’autre.


Les catholiques qui fêtent Pâques doivent se rappeler des Pâques juives qui existaient avant le christianisme.


Les musulmans qui pratiquent la circoncision respectent le serment d’Abraham.


Le carême existe dans les 3 religions.


Article Corse Matin du 13 janvier « Aleria Paese in luce » - Citation du Général De Gaulle, évoquée par M. Ange Fraticelli :


« Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. »


Vous l’avez bien compris : nous ne partageons pas la courte analyse publiée dans Corse-Matin, et encore moins la citation du Général de Gaulle prononcée il y 50 ans et qui n’est pas transposable aujourd’hui. En effet, nous considérons que la communauté musulmane tout entière ne peut être tenue pour responsable des agissements d’une poignée d’extrémistes.


Nous apportons notre soutien et notre  réconfort aux familles des victimes de ces actes terroristes et nous sommes solidaires des manifestations initiées afin de témoigner notre indignation et notre volonté de construire une société meilleure.